Vidéo : "J'ai pas voté"

Retour avec ce documentaire sur l'abstentionnisme et la crise de nos démocraties représentatives, je vous invite à faire comme moi, oeuvre de déconditionnement.

Je ne sais pas quel est le meilleur système mais l'analyse présentée ici est bien la cause de mon choix de militer pour l'abstention. Car à l'opposé des abstentionnistes d'antan, les abstentionnistes d'aujourd'hui sont fortement politisés. En Islande, Ontario par exemple le tirage au sort fait son retour...

Que se passe-t-il si tout le monde vote blanc ou s'abstient ? Le système s'écroule. Si l'on prend compte de l'abstention aux législatives de 2012, seuls 17 députés sur 577 sont élus à la majorité. Les autres ne franchissent pas la barre des 50% du corps électoral.

Enfin, les cadres 16% de la population représentent 81% des élus à l'assemblée nationale. Et on ne parle pas là de la démocratie européenne !



Affûtez vos arguments, que pensez vous de ce reportage ?

Commentaires

  1. Bonjour Yann,
    J'ai exprimé (chez Frédéric LN) mes idees sur le vote obligatoire et un vote blanc qui majoritaire permettrait d'annuler l'élection.

    Et il faudrait identifier et dénoncer plus rapidement tous les populismes, qu'ils soient de droite, de gauche, identitaires, etc.

    Sur la réprésentativité, il y a beaucoup à faire. Les cadres réprésenteraient 81% des députés à l'AN ?? les cadres du privé sont très peu réprésentés, du moins avant la retraite. (au contraire des employeurs, des professions libérales, et des différents secteurs du public) . Faire partie d'un syndicat cadre dans une entreprise privée est déjà très problématique. Il faudrait d'abord permettre aux salariés du privé d'être élus avec les mêmes chances que les salariés du public.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne suis pas entré dans le détail mais il y a un déséquilibre aussi entre secteur public et secteur privé, une sur-représentativité des avocats....

      Supprimer
    2. D'accord ! tout en trouvant un peu vaine l'idée du vote obligatoire. La conception française de la démocratie inclut une liberté du citoyen, un droit au soulèvement contre le souverain qui est aussi un droit à l'indifférence à son égard.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs...

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0