Le second tour Hollande - Sarkozy se confirme dans les sondages

Ce vendredi 20 avril est le dernier jour durant lequel les sondages peuvent être publiés avant les résultats qui commenceront à être diffusés dimanche à 18h30 sur le site de la RTBF (qui rappelle que les Belges ne risquent rien à la faire en Belgique - et le twitter : http://twitter.com/#!/RTBF), voire celui de Libération. Le Monde ne le fera pas sauf contre-ordre (donc peut-être si cela vaut le coup, mais comme ça ne le vaudra pas...)

La question de savoir si nous allons vers une surprise du style 21 avril ne se pose plus. En effet la dernière vague de sondage compilée ce matin montre clairement que les deux "favoris" demeurent loin devant et ne peuvent pas être rejoints même en cas d'erreur des sondeurs.  


En effet le tableau ci-dessus est parlant. La moyenne des sondages donnent un écart entre les deux premiers et la troisième qui est de plus de 10 point, et deux sondages donnent un écart de 9 points entre Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen. De fait si on applique une marge d'erreur de 2 points en défaveur de Sarkozy et 2 points en faveur de Le Pen les scores se resserrent mais la différence reste nette.

Et alors quid des"indécis" qui peuvent changer d'avis dans la dernière ligne droite entre l'isoloir et l'urne ? Il y a quand même de fortes chances que l'on retrouve une répartition équivalente dans les intentions de vote, peut être avec des différences de quelques points qui iront influencer la marge d'erreur en la poussant peut être à +3 et -3 points, mais même dans ce cas les deux premiers restent premiers...

Ce vendredi 20 avril nous pouvons donc affirmer que le deuxième tour se jouera entre Hollande et Sarkozy (je prends des risques inconsidérés), et que le deuxième tour donnera l'avantage à Hollande.

Bref ce sera une élection sans suspens...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0