2012 : Hollande dans l'impasse de la règle d'or ?

François Hollande le favori des sondages peut-il caler? Après avoir été capitaine de pédalo, le voilà en panne d'inspiration et obligé de prendre les coups et de réagir. Victime de tirs amis avec les Verts et de tirs ennemis avec Sarkozy et la crise sur le sujet de la règle d'or.
F Hollande YRI_0765
François Hollande en campagne

Sa réaction, mais s'il s'agissait de la droite cela serait du pareil au même semble déplacée. Voter la règle d'or comme le propose le gouvernement ne résoudra pas les déficits creusés dans le passé. Et dénoncer le déficit en mettant la responsabilité sur le gouvernement actuel est fondé en partie mais pas complètement. En effet la crise prend sa source dans l'assèchement des crédits immobiliers américains et de la crise de confiance entre banques qui s'en est suivi. Cela a créé une récession qui a plombé les comptes de l'Etat Français encore plus qu'à l'habitude, mais ceux qui suivent l'actualité politique depuis longtemps savent bien que cela nous pendait au nez depuis la fin des années 1990. D'ailleurs l'une des erreurs de la gauche aura été non pas de faire les 35 heures mais de les compenser par des réductions de charges massives créant deux déficits, le premier sur les comptes sociaux, le second par la création des comptes épargne temps non finançables aujourd'hui dans le milieu hospitalier.
La droite n'a pas fait mieux, j'ai déjà développé le sujet, alors que la crise arrivait, que Fillon déclarait la France en faillite en 2007, le gouvernement passait néanmoins ses réformes pour tenir ses promesses de campagne, ce qui en période de crise ne sert à rien, sinon à renforcer son impopularité.

François Hollande ne peut que baisser dans les sondages, sa chance repose dans le nombre élevé d'insatisfaits de la politique de Sarkozy, mais il a très mal démarré sa campagne et il ne fait pas preuve jusqu'à présent de ses capacités de chef d'état. Sur l'Europe il est plombé par les nonistes qui ne veulent pas de fédéralisme alors même que c'est la solution a priori la plus intéressante, sur le nucléaire par la sortie du nucléaire sans alternative énergétique réelle, sur la crise il ne peut rien faire car les solutions dépendent de la capacité des pays européens à s'entendre et à sortir ensemble de la crise, le reste n'est que communication et péroraison. 

Si l'une des conditions pour l'Europe pour sortir de la crise consiste à voter cette règle d'or, alors François Hollande devra céder après l'avoir refusé, et s'il décide de ne pas céder et que par ailleurs les conséquences sont la perte d'un triple A et l'augmentation des taux d'intérêts des emprunts de l'état, il ne sera pas responsable de la situation à l'origine, certes, mais il en portera, pour des raisons politiques une responsabilité lourde. Or, dans cette crise si nous pouvions oublier un moment la politique pour avancer, cela ne ferait de mal à personne...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

#Balancetonporc : l'indispensable parole