La maison bleue en feu

Il eut bien fallut suaver le soldat Henry après le match contre l'Irlande. Une vague histoire de morale contre des enjeux financiers de qualification ne suffisent pas. Pourtant cette crise morale est bien là, profonde. La maison bleue est en feu, la haut sur sa colline, pourtant les portes biens closes, les clefs dans la poche de la FFF. A force de ne plus parler pour uniquement communiquer, les non-dits amplifient les malaises bien perceptibles de l'extérieur.

Pourquoi donc une équipe a t-elle une âme ? Parce qu'elle sert un intérêt supérieur aux individus qui la compose. Et il ne peut s'agir ni d'argent ni d'ego. Il s'agit seulement de produire le meilleur jeu possible.

Anelka, Ribery deux hommes qui ont du talent, certes, mais ont ils aujourd'hui leur place dans l'équipe de France ?
Anelka vient de signer son bon de sortie définitif. C'est un crétin, bravo donc à lui.
Ribéry en "excluant" Gourcuff du jeu ne vaut pas mieux. D'ailleurs pourquoi exclure Gourcuff ? Y'a t'il là un racisme de belle gueule, paraît il trop efféminé pour ces coéquipiers ? Je n'ai pas de réponses, mais les silences de son père (l'entraineur de Lorient de mémoire) lors d'une interview sur RMC en disaient plus que n'importe quel discours.
La maison bleue brûle, elle a perdu son âme. Dans les campagnes, dans les villes, tous ces gamins et gamines qui jouent à devenir champion du monde sont dépités. Leurs parents qui paient les licences pour alimenter la FFF ne doivent pas non plus décolérer, n'apprend t-on pas aux enfants que pour réussir il faut travailler, que les parents font des sacrifices pour que leurs petits endossent les maillots des stars du ballon rond ?
Face au naufrage personne ne prend ses responsabilités, sauf peut -être étonnamment, Domenech qui lui comprendra son péché d'orgueil, un jour, un jour trop tard.
La Fédération Française de Football a échoué, son président en tête. Trop d'erreurs ont permis au feu de couver avant de se répandre, il faut vite trouver des pompiers qui sauront remettre en état une équipe et une fédération digne de ce nom.
Les supporters aiment voir leur équipe gagner, ils aiment avant tout la voir jouer, et si possible bien. Ils veulent voir de l'engagement du jeu du spectacle, c'est le seul vrai intérêt du sport.

Mardi, face à l'Afrique du Sud, j'espère voir Gourcuff, j'espère ne pas voir Ribéry, j'espère voir une équipe qui sortira ses tripes, j'espère que pour sa dernière sélection, Raymond Domenech fera la bonne sélection, pas forcément celle qui gagne mais celle qui joue.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

#Balancetonporc : l'indispensable parole