Obama's new world

Combien étaient-ils à regarder la cérémonie d'investiture, plus de 2 millions sur place, et devant la télé, devant leur radio?

L'évènement planétaire a bien eu lieu, Barack Obama annonce le retour du nouveau monde, le retour d'un leadership contesté par la politique de Bush.

Combien de posts sur les blogs, dans les journaux sur l'évènement, raconter ce que tout le monde a vu. Comme si l'humanité entière attendait la naissance d'un nouveau monde.

Et pourquoi ne pas se délecter de ce discours, simple, à l'adresse des américains et du monde, pour relever les défis de la planète : la crise économique et le changement climatique. Effort collectif nécessaire, retour aux valeurs de l'Amérique, le travail et la justice, plutôt qu'aux oisifs et spéculateurs.

Ce n'est pas la mort du libéralisme, c'est son retour qui est porté par l'Amérique, le retour du leadership d'une grande démocratie par la séduction plutôt que par la force.... Ce n'est pas le messie, mais un homme qui cherche à être juste et à partager, un homme qui veut faire de la force des individus un effort collectif dont chacun serait équitablement rétribué...

Et si au bout les résultats sont là, nous aurons eu raison de nous laisser séduire et de partager ce moment vers le nouveau monde.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0

Pétition : En 2017 abstenez vous pour ré-inventer la démocratie