Retour au réel : le déficit 2009 prévu à 79,3 milliards


Le chiffre est inquiétant, il est pourtant inévitable. Le pire n'est jamais certain, mais comme je l'écrivais sur le post précédent un plan de relance qui ne creuse pas le déficit n'est pas un plan de relance.

Voilà donc la France qui plonge vers un déficit d'environ 4% du Pib (hypothèse croissance 2008 +0,8% et 2009 - 1%), dans le meilleur des cas à 79,3 milliards d'€uros. Pire le déficit budgétaire sera de plus de 30% sur l'année 2009, ce qui signifie que le budget de la France sera couvert par de l'emprunt pour les 4 derniers mois de l'année. Rappelons seulement qu'en septembre Sarkozy envisageait encore une croissance de 2,5% pour 2010 à 2012.

Retour au réel donc. Notre pays sera durement touché, il sera sans doute difficile de faire des réformes profondes dans ce contexte sans réussir à trouver un consensus large pour que la solidarité joue à plein, aussi bien envers les plus fragiles qu'entre les acteurs économiques, politiques et syndicaux pour mettre en place des mesures permettant à l'économie française de passer la crise puis de réduire enfin ses déficits.

Depuis plus de 20 ans les gouvernements refusent de mettre en place une politique concertée de réduction des déficits, chacun jouant un jeu pervers qui vise à montrer que si cela n'avance pas c'est bien de la responsabilité du camp d'en face.

Il faudra bien pourtant rembourser l'argent "investit", et ça c'est une constante de l'économie et de la vie à crédit...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0