Croissance : Sarko mise encore sur 2,5%

La prévision de croissance de l'économie française sera de 2,5% en 2010, 2011 et 2012. C'est le chiffre qui a été retenu pour le projet de loi de finance 2009-2011, le gouvernement pariant sur un rebond de l'économie.

Soyons honnêtes, nous ne sommes pas en mesure de prévoir la croissance sur cette période dans les conditions actuelles.

2,5% était aussi le chiffre rêvé de Sarko lors de sa campagne.

Il est dommageable, alors qu'il est indispensable de créer un climat de confiance, qu'une fois de plus cette confiance ne puisse être accordé. Cela est d'ailleurs encore plus évident lorsque notre président voyage à New York, dénonce les dérives financières et les salaires indécents et parachutes dorés pour ensuite diner en toute quiétude avec Messier (passons cependant, il ne va pas diner avec les pauvres de New York ou d'ailleurs, il le ferait avec des caméras ce serait démago).

Mais ce qui est embêtant, ce n'est pas tant d'avoir du déficit en temps de crise, c'est souvent inévitable, mais c'est de faire des budgets sur des taux de croissance irréalistes, ou tout du moins imprudent. La prudence serait de viser 1,5% puis 2 puis 2,5%.

J'écrivais dans Leadership en temps de crise, qu'il faut, pour rétablir la confiance, absolument être crédible. Or cela n'est pas le cas. Si les ministres s'évertuent à expliquer la crise (là ils nous prennent pour des cons depuis un an on ne parle que de ça), ils n'en demeurent pas moins qu'ils n'arrivent pas à vendre une sortie de crise crédible, juste à nous dire que la croissance sera de 2,5% à partir de 2010.

Pour rassurer il devrait se pencher plus en détail sur la compétitivité des entreprises (PME et PMI) et mieux protéger les plus faibles en favorisant une meilleure équité des salaires mais aussi des prélèvements...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0

Pétition : En 2017 abstenez vous pour ré-inventer la démocratie