Les socialistes peinent, Sarko toujours de bonnes bases

Selon un sondage CSA, parut dans Marianne, les candidats socialistes n'arrivent toujours pas à percer dans l'opinion publique en tant qu'opposants, alternative à Nicolas Sarkozy.

Pire même, Nicolas Sarkozy obtiendrait 33% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle, soit deux points de plus que lors de la présidentielle, confirmant ainsi qu'il possède une base électorale forte quoiqu'on en dise.

François Bayrou perdrait un point et Ségolène en perdrait 4, bref un second tour Nico-Ségo.

Conclusions :
1- Sarkozy sait qu'il a malgré une cote de popularité "faible" une base électorale "forte", différence énorme avec son prédecesseur, J. Chirac, qui n'avait pas un tel soutien...
2- Les socialistes, Ségolène Royal en tête, ne parviennent pas à sortir d'un débat entre social démocratie et radicalisme anti-capitalisme, l'heure des grandes synthèses est morte, mais la tradition plombe le PS
3- La bonne affaire de Bayrou qui se maintient dans l'opinion à 17%, qui bloque les socialistes en occupant le terrain des socio-démocrates, mais qui doit encore faire ses preuves pour montrer qu'il possède avec lui de futurs ténors prêts à diriger... et progresser dans les intentions de vote.
4- Besancenot sert à affaiblir le PS par l'aile gauche, tout comme Le Pen en son temps avec la droite, Sarko s'en est réjouit auprès de Hollande... A croire que le leçons du passé avec Le Pen au deuxième tour n'ont pas porté leurs fruits...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

#Balancetonporc : l'indispensable parole