Diplomatie : Carla représente les Sarkozy auprès du Daila Lama

Pas de rupture dans le jeu diplomatique français, tout comme Mitterand à son époque, Sarkozy, en moins fin, réalise le grand écart, pas de réception du Daila Lama, mais les honneurs quand même de la première dame de France et du sous-chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner.

Evidemment la Chine pourra s'offusquer, mais à l'époque Mitterand, quand Danielle sortait de la ligne de l'Elysée, cela était commenté par on ne peut pas interdire en France aux femmes de ne pas obéir à leurs maris tant est qu'ils aient leur mot à dire...

Bref, c'est une technique comme une autre que beaucoup commenteront, elle n'est pas membre du gouvernement la Carla, non évidemment, mais elle est aussi là et si elle ne comptait pas personne n'en parlerait, que ce soit sur le fond ou sur la forme, d'ailleurs plus sur la forme, puisqu'il s'agit bien évidemment d'une opé de com'...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0

Pétition : En 2017 abstenez vous pour ré-inventer la démocratie