JO : Médaille d'or de la honte...


La médaille d'or de la honte revient sans conteste à la Chine, faut-il revenir dessus? Cette journée de traversée "olympique" à Paris est la conséquence de la répression chinoise au Tibet. Enjeu de la politique les JO de Pékin laissent un premier goût amer aux sportifs pris en otage...
Les "gardiens de la flamme", des Chinois et le comité olympique chinois ont montré le peu de crédit qu'ils portent à la démocratie et aux droits de l'homme, en plein coeur de la France...

La médaille d'Argent sans conteste aux autorités françaises, fouilles et destruction des drapeaux tibétains. Méthodes peu amènes, liberté de brandir le drapeau chinois, interdiction de brandir le drapeau tibétain, est-ce là la manifestation d'un état démocratique ou d'un état policier? Reporters molestés, manifestants bien amochés, quelle image dans le monde...

Médaille de Bronze quand même à ceux qui ont poussé le ridicule à vouloir agresser la flamme olympique, allant même se jeter sur la porteuse de flamme en fauteuil roulant... sans commentaire.

Voilà une journée de honte, honte des hommes dans leurs comportements...

La liberté et les droits de l'homme méritent de prendre eux aussi un peu de hauteur....

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0