La guerre des chefs...

Laurence Parisot a déterré la hache de guerre.

Ulcérée, visiblement dépitée par la nouvelle affaire IUMM qui a vu son directeur(Gautier-Savignac) repartir avec un parachute doré, la patronne des patronnes a chargé tête baissée les membres de l'UIMM (métallurgie) en leur demandant de remettre les mandats qu'ils ont au MEDEF.


Cette déclaration de guerre, ne nous y trompons pas cela en est une, marque-t-elle le déclin de la plus puissante des fédérations patronales, l'UIMM, ayant apporté au Medef quelques uns des ces grands patrons, Gandois, Seillières entre autres, alors que Parisot elle n'est pas du sérail et qu'elle n'a pas été soutenue par la métallurgie, par les "maîtres de forge".

Etonnante la réaction de Roubaud à la CGPME qui dit qu'il ne faut pas laver son linge sale en public alors même qu'il a souvent reproché au Medef d'être loin des petits patrons.

Laurence Parisot doit faire face à une crise d'image alors qu'elle tente de redorer le lustre patronal, qui il est vrai s'était avec Seillière transformé en grand patronat aux dépends de l'entreprenariat.

La gestion de cette crise est indispensable si le patronat veut continuer à jouer un rôle politique et s'il veut être suivi par les Français. Quelle image donne t-on auprès des employés, des travailleurs honnêtes si ceux qui commettent des fautes partent avec une prime?

A l'heure qu'il est Jérôme Kerviel doit calculer sa prime pour faute lourde!

Laurence Parisot est donc partie en guerre, une guerre des images, une guerre surtout contre l'une des plus puissantes union patronale.

La réunion lundi de l'UIMM à l'issue de laquelle ses membres diront s'ils démissionnent ou non de leurs mandats du MEDEF, permettra de savoir si Laurence Parisot devra engager dans la durée un bras de fer dont la bataille de l'image a déjà été remportée par la patronne des patrons!

Ethique et transparence sont sans aucun doute les meilleures armes pour redonner confiance dans ce capitalisme là! Dommage que la nouvelle équipe en place à la métallurgie ne l'est pas immédiatement compris.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0

Pétition : En 2017 abstenez vous pour ré-inventer la démocratie