Economie : du ralentissement à la récession

Je m'étais montré prudent quant au ralentissement économique américain. En effet il me semblait que le dollars ne pouvait plus baisser ou très peu et que le pétrole devait baisser même si ces le pétrole et l'€uro sont devenus des valeurs refuges.

Je continue à penser que le pétrole devrait redescendre sous la barre des 100 dollars, je suis moins optimiste concernant l'évolution de l'€uro.

En effet si les USA s'orientent subissent de plein fouet le hausse du pétrole. Ajoutons à cela la crise du crédit et des liquidités, les ménages américains qui sont endettés à hauteur de 44 ou 45 000 dollars n'ont plus les moyens de financer la croissance par une relance de la consommation.

Relancer l'économie par l'exportation en profitant d'un dollar faible est une piste. Mais la faiblesse du dollars n'est pas que la volonté politique de la Fed, il est la conséquence de la crise de confiance et des taux d'intérêts bas. Les investisseurs empruntent le dollar à bas taux d'intérêts et replacent ensuite en €uros avec des taux plus haut... Bref l'€uro devient un très bon placement.

La confiance des ménages est elle aussi en baisse sensible ainsi que le nombre de créations d'emplois.

Il faudra attendre encore un peu pour savoir si l'économie américaine entre en recession, de nombreux signes le laissent penser, ce qui devrait permettre aux matières premières de baisser.

Plus que jamais les investisseurs attendront la fin de la crise pour ré-investir, plus que jamais l'Europe a une carte à joué dans la régulation des marchés financiers, plus que jamais l'Europe peut montrer que son économie peut surmonter la crise grâce peut être à l'€uro.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0

Pétition : En 2017 abstenez vous pour ré-inventer la démocratie