EADS/Airbus - Boeing : grâce à, ou, la faute à, Mc Cain

La guerre que se livrent les deux leaders incontestés des airs pour la livraison d'avions ravitailleurs à l'armée américaine, est une guerre qui remonte au début du millénaire.

L'express rappelle qu'en 2001 le Pentagone a tenté d'octroyer le marché sans appel d'offre directement à Boeing. Mc Cain a alors vivement protesté ce qui a abouti à un appel d'offre remporté par Boeing en 2003...

Mais le marché est dénoncé suite à une affaire de corruption impliquant un membre du pentagone...

Rebelotte donc et victoire cette fois d'EADS. Boeing, ne baisse pas les bras et dépose une réclamation pour vice dans l'appel d'offre. En effet l'un des critères retenu est que le KC30 d'Airbus est d'une plus grande capacité de réservoir de ravitaillement.

Pour boeing, nul doute que cet élément aurait dû être mis en avant...

Pour Eads, espérons que le nationalisme américain primaire ne jouera pas, en effet, pour des questions de coûts (et d'€uro fort) la moitié de la réalisation des appareils devrait se faire aux USA soit en direct par Eads soit en sous-traitance.

Il est cependant fort à parier que dans le cadre d'une campagne américaine ce sujet ne soit au coeur des polémiques politiciennes. En effet l'emploi industriel est en permanence menacé, le fait qu'un avionneur étranger prenne le leadership face au géant américain, peut apparaitre comme une menace de plus pour l'industrie américaine.

100 jours c'est le délais pour le gouvernement pour se prononcer sur la régularité ou non de l'appel d'offre...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0