Articles

Affichage des articles du 2008

Retour au réel : le déficit 2009 prévu à 79,3 milliards

Image
Le chiffre est inquiétant, il est pourtant inévitable. Le pire n'est jamais certain, mais comme je l'écrivais sur le post précédent un plan de relance qui ne creuse pas le déficit n'est pas un plan de relance.

Voilà donc la France qui plonge vers un déficit d'environ 4% du Pib (hypothèse croissance 2008 +0,8% et 2009 - 1%), dans le meilleur des cas à 79,3 milliards d'€uros. Pire le déficit budgétaire sera de plus de 30% sur l'année 2009, ce qui signifie que le budget de la France sera couvert par de l'emprunt pour les 4 derniers mois de l'année. Rappelons seulement qu'en septembre Sarkozy envisageait encore une croissance de 2,5% pour 2010 à 2012.

Retour au réel donc. Notre pays sera durement touché, il sera sans doute difficile de faire des réformes profondes dans ce contexte sans réussir à trouver un consensus large pour que la solidarité joue à plein, aussi bien envers les plus fragiles qu'entre les acteurs économiques, politiques et syndicaux …

Cela suffit-il?

Image
Le plan de Sarkozy, de son gouvernement, est a priori un plan fort en annonces, mais ne permet pas pour le moment de déterminer son impact.

La première remarque à faire est évidemment dans un accroissement certain des déficits publics au-delà de nos critères du pacte de stabilité. La raison n'est pas imputable au seul gouvernement actuel mais à une longue dérive des comptes publics. Cependant avec un plan de 26 milliards le déficit passera seulement à 4% du Pib en 2009 alors que, bon an mal, 30 à 40 milliards de déficit cela représentent 2 à 3% du PIB.

Pourquoi alors notre déficit ne se creuserait-il pas plus? Simplement parce que le plan de 26 milliards mélange à la fois avances de trésorerie, annonce d'investissements déjà prévus et seulement quelques milliards supplémentaires de dépenses.

Seules les primes à la casse et de 200 €uros sont des dépenses de relance de la consommation classique et devraient représenter entre 1 et 2 milliards d'€uros (bien loin du plan de relanc…

L'Europe bouée de tous les naufrages?

Image
Surprenante nouvelle lue sur le site de challenge.fr par laquelle nous apprenons que l'Islande pourrait adopter l'€uro comme monnaie sans même demander l'avis de l'Union et sans adhérer même à l'Union Européenne.

L'€uro avec ses critères de Maastricht strictes est devenue une zone économique "saine" justement parce qu'elle a su mettre en place des critères communs à des pays extrêmement différents tant du point de vue de la richesse que des politiques économiques.

Il est donc naturel que des pays soient séduits par l'€uro. Cependant contrairement au dollars, l'€uro n'est pas une arme politique et économique mais bien un instrument de stabilité de la zone Européenne.

Adopter l'€uro c'est adopter les critères de Maastricht, criticables certes, mais qui ont le mérite de mettre chacun sur un pied d'égalité, donc de laisser un maximum de liberté à chacun tant que les limites ne sont pas franchies.

L'Europe ne peut donc pas être …

Bombay : un nouveau cran dans le terrorisme

L'attaque de l'Hotel Taj de Bombay est une nouvelle étape dans le terrorisme international. L'Inde est victime d'attaques terroristes régulières, conflits pseudo religieux souvent.

Ici il apparait évident que les terroristes s'adressent non seulement à l'Inde mais recherchent avant tout une visibilité internationale.

Les revendications ne sont pas pour l'instant claires, le groupe n'est pas connu, mais la violence (plus de 100 tués et plus de 40 otages) est forte, à l'image des attaques à la bombe réalisées en Indonésies ces dernières années.

Quelques soient les revendications cette attaque comme toute agression terroriste est à condamner.

Les images ci-dessous proviennent d'internautes sur place.

Crise économique et systémique

La crise actuelle n'est pas une crise financière qui dégénère. La crise financière est un des éléments d'accentuation de la crise économique, elle même provoquée par deux facteurs principaux, d'une part une économie des pays "riches" qui s'est concentrée sur la consommation au dépend des systèmes productifs, d'autre part le système lui même arrivant à son point de rupture, rupture liée à l'épuisement des ressources et à la prise de conscience mondiale que la planète est menacée par nos modes de vie.

Dans cette angoissante évolution, la tentation est grande de prôner un retour aux valeurs de la gauche et à une mainmise de l'Etat sur l'économie et in fine la finance. S'il faut réguler, il faut aussi sans cesse réformer, c'est à dire réviser les régulations qui vieillissent pour les moderniser ou les supprimer.

Quelle piste suivre? La première sans aucun doute est de vivre l'opportunité de cette crise pour imaginer les produits et servi…

Le blog en pause et un trail urbain à Lyon

Message court pour signaler la pause du blog pour cause de déménagement (et donc problème de raccordement de la nouvelle ligne).

Le prochain message concernera le parcours du premier trail urbain qui se déroule dimanche prochain (le 2 nov) à Lyon, avec un 20km (j'espère le terminer dernier) et le 40 km (là faut pas pousser j'ai encore du poids à perdre...).

Pour le découvir : www.lyonurbantrail.com

Plan de relance : investir ou s'endetter pour demain?

Image
Après maintes hésitations et à force de ne pas appeler un chat un chat, notre gouvernement partait fort mal dans la résolution de la crise qui touche certes le monde mais en particulier la France avec son Pib qui recule. Récession, le mot n' est pas encore lâcher mais les mesures prises récemment montrent que le gouvernement a conscience qu'il lui faut agir.

Voilà donc enfin un plan de relance qui ressemble à autre chose qu'un vague plan de relance par la consommation. Tout d'abord par la relance de la construction, l'Etat via la CDC (10 000) et les HLM (20 000) en rachetant 30 000 logements (certes à des privé) remet donc en chantier des constructions. Cela prendra sans doute un peu de temps mais les effets seront sensibles au 1er semestre de 2009, il faut le savoir la croissance et la création d'emploi en France sont tirés par le BTP. Effet je l'espère positif, des HLM apparaîtront dans des endroits où il n'auraient jamais pu apparaitre....

Deuxième mes…

Lundi noir à Wall Street : Paulson sur l'autel de la morale

Image
C'est sans doute l'une des plus terribles nouvelles de ces derniers mois pour la finance et pour l'économie mondiale. Le spectre de 1929 qui planait encore en filigrane depuis plus de 12 mois, début "officiel" de la crise des subprimes, et qui semblait s'éloigner avec le plan Paulson, vient d'un coup assombrir l'avenir des 3 prochaines années de l'économie mondiale.

En cause : le rejet par le congrès américain, en pleine période électorale, du plan de 700 millions proposé par le Trésor Américain. Les américains ne seraient que 24% à apprécier ce plan.

Il est vrai que ce plan est amoral, dans le sens où ceux qui sont la cause de ce cataclysme ne payent pas leurs erreurs. Cependant ceux qui seront les plus touchés sont les pauvres, ceux qui travaillent en intérims, en CCD, ou qui ont des revenus faibles. En effet la crise qui a débuté se caractérise par de l'inflation qui entraine une baisse des consommations et donc une baisse des chiffres d'…

Croissance : Sarko mise encore sur 2,5%

La prévision de croissance de l'économie française sera de 2,5% en 2010, 2011 et 2012. C'est le chiffre qui a été retenu pour le projet de loi de finance 2009-2011, le gouvernement pariant sur un rebond de l'économie.

Soyons honnêtes, nous ne sommes pas en mesure de prévoir la croissance sur cette période dans les conditions actuelles.

2,5% était aussi le chiffre rêvé de Sarko lors de sa campagne.

Il est dommageable, alors qu'il est indispensable de créer un climat de confiance, qu'une fois de plus cette confiance ne puisse être accordé. Cela est d'ailleurs encore plus évident lorsque notre président voyage à New York, dénonce les dérives financières et les salaires indécents et parachutes dorés pour ensuite diner en toute quiétude avec Messier (passons cependant, il ne va pas diner avec les pauvres de New York ou d'ailleurs, il le ferait avec des caméras ce serait démago).

Mais ce qui est embêtant, ce n'est pas tant d'avoir du déficit en temps de crise…

Alcool et voiture : tolérance zéro

Image
L'idée de mettre une tolérance zéro alcool aux jeunes permis de conduire est une idée farfelue, tout comme celle d'un couvre feu pour les jeunes conducteurs.

Dans l'absolu deux mesures donc sans queue ni tête. Pour réduire les accidents et ne pas se poser de question il n'y a qu'une solution qui vaille c'est celle de la tolérance zéro appliquée à tous, celui qui conduit, ne boit pas. Règle simple et applicable à tous, c'est navrant diront les français habitués leur petits verres d'alcool, mais c'est salutaire, trop souvent encore les accidents impliquent des gens ayant bu.

Pour le "couvre-feu" l'idée est simplement débile, l'intérêt nul. Tout d'abord c'est irréaliste puisqu'à moins de mettre des barrages de police pour vérifier les couvre-feux, seuls ceux qui n'auront pas de chance se feront prendre. Ensuite soit cette mesure s'applique à tous, un bon moyen de réduire les déplacements et donc les développements é…

Leadership en temps de crise

Image
Pourquoi aujourd'hui un post sur le leadership? Un vague regret de mes cours d'écoles de commerce avec M. Dean who teached us principles of leadership?

Deux raisons essentielles à cela, d'une part le silence fracassant de Sarkozy sur la crise, d'autre part la campagne américaine qui tourne justement autour du leadership des deux candidats dans cette tourmente.

De fait pour Nicolas Sarkozy ne rien dire, ou attendre encore trop longtemps serait une erreur, encore faut-il avoir quelque chose à dire. Dire son impuissance, qui est réelle au demeurant puisque pour l'instant l'essentiel des mesures concerne le système bancaire américain, serait aller à l'encontre de son volontarisme. Nous l'avons tous constaté quand un homme politique, Jospin pour les délocalisations ou Chirac sur l'Europe, montre son impuissance et seulement de l'incompréhension, alors il perd son leadership par la perte de sa "cote" de confiance. Le maître mot doit donc être …

Le Sénat va changer de majorité plus vite que prévu...

Image
C'est l'énorme surprise de cette élection, avec 20 sièges remportés par la gauche, le Sénat risque de basculer en 2011 et non pas en 2014 (selon les résultats des municipales). Bref une rupture du temps, accélerer brutalement, pour cette institution qui se doit de valider et d'agrémenter avec attention nombre de lois.

Dans cette élection, les grands électeurs votent, nombreux sont ceux qui sont "indépendants" sans étiquettes et qui donc envoient là un message fort, fort mécontent de la politique nationale engagée : supression des tribunaux, nouvelle carte militaire, et autres réformes touchant de près ou de loin les collectivités, leurs collectivités.

Car là se joue le scrutin sur les municipalités qui envoient un grand électeur mettre dans l'urne un bulletin. Et visiblement, ces grands électeurs des élus, ne sont pas contents des politiques menées, ils ont donc comme les citoyens protesté avec leurs voix.

Résultat l'UMP devra compter encore plus avec les é…

La bonne fée FED fait apparaitre 1000 milliards de dollars

Image
Merci à la bonne fée Fed qui a su si bien manier la baguette monétaire pour sauver le monde. Abracabra et voilà les faillites frémissantes, les bourses chancelantes les financiers vacillants, qui tous d'un seul coup se remettent à courir frénétiquement en sens inverse, ils achètent après avoir vendu. Pas nettes les bourses, trop sentimentales pour que j'y place mes économies en tout cas.

1000 milliards de dollars, c'est le montant estimé des dettes "pourries" qui seront gérées par l'Etat Américain, fait sans précédent dans l'histoire des USA après les 2 "nationalisations" et 1 prêt à Goldman Sachs. Le lachage de Lehman Brother devait signifier la fin de la récrée, mais les bourses chutant encore c'est AIG qui fut nationalisée, jamais deux sans trois. Et pour aller au bout du bout l'incendie nécessitait d'être copieusement arroser, de "cash", de confiance aussi pour redonner espoir tant le jeu de domino de la finance à l'…

Financement du RSA : deux élus UMP "contre" le bouclier fiscal

Image
Le débat sur le RSA a ceci d'intéressant c'est une mesure de lutte contre la pauvreté et d'accompagnement de RMiste pour un retour à l'emploi. Lutter contre la pauvreté doit être une priorité nationale et chacun doit y contribuer à hauteur de ses moyens.

Cependant le financement prévu ne va toucher que les classes "moyennes" qui n'auront pas atteint le seuil de déclenchement du bouclier fisscal. Les plus riches, ceux qui devraient se faire les apôtres d'une aide efficace seront protégés par ce fameux bouclier fiscal. Les Largardères, Pinault et autres richissismes hommes d'affaires n'auront pas à s'impliquer dans la lutte contre la pauvreté.

Deux députés UMP proposent d'exclure du bouclier fiscal le nouveau prélèvement de 1,1% sur les revenus du capital et de l'épargne pour que chacun contribue à l'effort collectif.

Bravo à ces deux députés, Daniel Garrigue et Michel Raison, et espérons qu'ils soient entendus...

Edvige : je veux recevoir mon analyse!

Image
Edvige, maintenant tout le monde connait. Sur Service Public, on peut lire ceci : " Le ministère de l’intérieur est autorisé à mettre en place une nouvelle base de données intitulée "Edvige" afin de collecter toute une série d’informations notamment sur certaines personnes publiques (politiques, syndicales, religieuses) ou encore sur certains individus (ou groupes) "susceptibles de porter atteinte à l’ordre public"."

Que des fichiers existent sur des personnes ayant été arrêtées et que ces faits soit recensés sur une période de 5, 10, 20 ans ou plus selon les faits, pourquoi pas, cela peut être utile dans certaines affaires.

Que ce fichier soit mis en place pour recenser les activités des personnes publiques, cela n'est évidemment pas acceptable. Les webacteurs se mobilisent donc contre ce texte, certains demandent carrément la suppression, illusoire, et d'autres se demandent vraiment si c'est bien utile.

En effet aujourd'hui, pas besoin de f…

La politique et les copains

Image
Il paraitrait, que le M. sécurité de la Corse, aurait été limogé pour ne pas avoir protégé correctement la villa de l'ami de notre Président, à savoir M. Clavier (acteur de renom populaire).

Evidemment c'est condamnable, en même temps, ce M. Clavier représente la crème du septième art français.

Plus drôle encore, ce sont les condamnations que chacun a pu prononcer! Le bal de l'hypocrisie politique. Sans doute cela ne se fait pas au même niveau, mais la fréquentation des partis politiques m'a permis de constater que tout le monde essaie d'aider ses "amis" et ses proches et n'hésite pas à monter au créneau pour que le bon droit soit appliqué, qui dans son parti, qui dans sa commune, etc.

Scandale donc, il en faut, la république sans scandale ne serait plus républicaine, mais que d'encre encore une fois, de la part de ceux qui n'arrêtent point de dénoncer la politique de Sarkozy.

Je ne suis pas Sarkozyste, mais agacé de voir que les buzzs se font sur…

Déficit : la faute à la croissance?

Image
Aucun doute n'est permis, si la France retombe à ses niveaux habituels de déficit budgétaire ce sera bien à cause de la croissance en panne...

Pas de chance direz-vous?

Ma foi, oui et non, oui car il est toujours plus facile de gérer les surplus de croissance que les risques de récession, et non parce que la France souffre de déficits jumeaux, plutôt, elle pourrait mieux s'en sortir si sa balance commerciale était au moins équilibrée... (Import-Export).

Or il n'en est rien et au contraire, le déficit commercial bat records sur records, à presque 40 milliards d'€uros pour 2007. Cela signifie que la France dépense via les entreprises et les ménages 40 milliards de plus qu'elle ne vend.

C'est bon signe me direz-vous c'est que les ménages consomment, que le moral est bon.

Evidemment cela n'est pas vrai, la France et les français perdent leur pouvoir d'achat. Certes en volume les exportations augmentent (mais les importations aussi) alors qu'en pourcentag…

C'est la rentrée... n°1

Image
Voilà, 1er septembre, demain, rentrée scolaire pour les enfants, les grands eux reprennent ou ont déjà repris le travail, une semaine à peine de calage et les bonnes vieilles habitudes auront repris.

Allocation de rentrée scolaire : l'idée de la transformer en bon d'achat n'est pas mauvaise, sa mise en place me parait difficile, d'une part parce que nombreuses courses de la rentrée sont effectuées de plus en plus tôt (en juillet et aout) alors que l'allocation n'est versée que fin aout. La bonne idée est là quand même, matériel scolaire, matériel de sport et art et musique et inscription aux associations pour les enfants voilà à quoi devrait servir cette allocation. Enfin, il faudrait aussi ne pas la filer à tout le monde et la verser sous conditions de ressources....

USA : la course à la présidentielle rentre dans sa dernière phase, Obama vs Mc Cain, le jeune contre le vieux, le "gentil" démocrate contre le "vilain" républicain, le "colo…

Le RSA sauvé par la crise

Image
Allié sans doute inattendu pour Martin Hirsch, qui j'en suis certain s'en serait bien passé, le risque clair de récession oblige Nicolas Sarkozy à trancher et à prendre définitivement parti pour le RSA, le Revenu de Solidarité Active.

En effet, après avoir "relancé" la consommation à l'été 2007 et ainsi griller une cartouche dans ses marges de manœuvre, l'Elysée doit trouver un nouvel impôt pour financer ses engagements, ou en tout cas celui de Martin Hirsch qui propose une alternative pour sortir de la logique de l'assistanat et du RMI.

Dans un contexte de crise, impossible de ne rien faire pour les plus démunis, alors même que si le chômage tend à se réduire, ou à stagner, la précarité tend à se développer. Cela ce n'est pas la faute de Sarkozy, seul, mais de la politique économique française basée sur la consommation plutôt que sur l'investissement.

A priori en politique il est toujours plus intéressant de flatter le court terme, plutôt que de s&#…

Diplomatie : Carla représente les Sarkozy auprès du Daila Lama

Pas de rupture dans le jeu diplomatique français, tout comme Mitterand à son époque, Sarkozy, en moins fin, réalise le grand écart, pas de réception du Daila Lama, mais les honneurs quand même de la première dame de France et du sous-chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner.

Evidemment la Chine pourra s'offusquer, mais à l'époque Mitterand, quand Danielle sortait de la ligne de l'Elysée, cela était commenté par on ne peut pas interdire en France aux femmes de ne pas obéir à leurs maris tant est qu'ils aient leur mot à dire...

Bref, c'est une technique comme une autre que beaucoup commenteront, elle n'est pas membre du gouvernement la Carla, non évidemment, mais elle est aussi là et si elle ne comptait pas personne n'en parlerait, que ce soit sur le fond ou sur la forme, d'ailleurs plus sur la forme, puisqu'il s'agit bien évidemment d'une opé de com'...

L'armée Française dans la ligne de mire

Image
10 morts et 21 blessés, l'armée française vient de vivre sa plus violente agression depuis le Liban en 1983.

La cause est juste pour Nicolas Sarkozy, qui savait, en renforçant la présence française dans un secteur dont l'insécurité est de plus en plus manifeste, que les français subiraient des pertes. Elles sont là, malheureusement.

L'opinion publique française est, pour les deux tiers opposée, à toute forme d'intervention en Afghanistan. La raison en est simple, cette guerre n'est pas la notre dans le sens où ce sont les américains qui ont dirigés les opérations depuis 2001, en représailles aux attentats du 11/09.

L'Afghanistan est bien un piège, adossée au Pakistan, zone de repli et d'approvisionnement des taliabans et d'Al Qaeda, le pays compte comme voisin l'Iran... Mais le pire n'est pas là, l'Otan qui a pris le commandement en 2003 des opérations "alliées" n'a pas su rétablir la paix et un régime stable, laissant se redévelo…

Chercher la croissance avec les dents

Image
Le principal reproche que j'avais formulé lors des élections présidentielles concernant les différents programmes économiques, et en particulier ceux de Royal et Sarkozy, était leur imprudence en terme de croissance (de mémoire 2% et 2,25%). Sarkozy allant même jusqu'à promettre d'aller chercher la croissance avec les dents s'il le faut. Reproche renouvellé en septembre (lire ici).

A quelques mois d'une annonce possible de récession (Pib en recul deux trimestres de suite), ce n'est plus de croissance dont il faut parler mais de récession.

Dans de telles perspectives économiques la réunion de crise de Matignon n'aura d'autres buts que de réaliser le constat que l'année sera difficile pour le budget de la France, et par conséquent pour le chomage et le moral des Français.

Les réformes engagées aujourd'hui et demain n'auront pas d'effets immédiats, et il est souhaitable de poursuivre les réformes permettant de moderniser notre économie tout en…

Sur le fil et en retard à propos de Thierry Cornillet

Bon, je l'avais en stock, Thierry Cornillet a décidé de rejoindre le PR de Borloo et par conséquent de quitter Bayrou. Il est vrai qu'après le manifeste pour un vrai centre, et après voir éviter l'affrontement avec Bayrou lors du dernier vote du Modem, Thierry Cornillet n'avait pas d'alternative autre que de quitter le Modem.

Il évite de rejoindre le Nouveau Centre, c'est un bon point, et se retrouve donc indirectement dans l'UMP.

Bayrou avait encore bien joué la manoeuvre, prêt à transformer le vote un réferendum pour ou contre lui. En l'occurence il ne restait que la motion de François Bayrou contre personne, afin de m'éviter une dépense inutile dans un vote vain, je n'ai pas renouvellé mon adhésion au Modem, on verra plus tard... de toute façon j'aurais voté contre... le management de Bayrou.

Les socialistes peinent, Sarko toujours de bonnes bases

Image
Selon un sondage CSA, parut dans Marianne, les candidats socialistes n'arrivent toujours pas à percer dans l'opinion publique en tant qu'opposants, alternative à Nicolas Sarkozy.

Pire même, Nicolas Sarkozy obtiendrait 33% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle, soit deux points de plus que lors de la présidentielle, confirmant ainsi qu'il possède une base électorale forte quoiqu'on en dise.

François Bayrou perdrait un point et Ségolène en perdrait 4, bref un second tour Nico-Ségo.

Conclusions :
1- Sarkozy sait qu'il a malgré une cote de popularité "faible" une base électorale "forte", différence énorme avec son prédecesseur, J. Chirac, qui n'avait pas un tel soutien...
2- Les socialistes, Ségolène Royal en tête, ne parviennent pas à sortir d'un débat entre social démocratie et radicalisme anti-capitalisme, l'heure des grandes synthèses est morte, mais la tradition plombe le PS
3- La bonne affaire de Bayrou qui s…

Mais qui veut taxer mes pizzas?

Image
Nos pizzas, nos pommes de terres surgelées, nos sucreries, nos boissons sucrées, sont elles condamnées à être taxées?

Le grand jeu des bonus malus s'étend donc à tous les secteurs de l'économie, pour ma part je l'ai prôné pour lutter contre les monopoles en proposant une taxe microsoft. Pour les voitures, consommation et émission de CO2 nous permettent d'avoir une prime ou une prune.

Demain, pour lutter contre l'obésité, drame du genre occidental victime de la sur-consommation et de la sur-publicité, la TVA "gras". Une "surtaxe" pour les aliments qui seront considérés comme trop sucrés, trop gras.

En fait il ne s'agit pas d'une surtaxe, mais de l'application de la TVA dite à taux normal, puisque les produits de premières nécessités, dont l'alimentation est taxée sur la base d'une TVA réduite de 5,5%.

L'idée devient donc moins saugrenue, le but de la TVA à taux réduit, produits de premières nécessités, n'est pas de facilit…

Emploi salarié : un record à 16 667 900

Image
Joli record pour l'emploi salarié français qui compte à la fin du premier trimestre 2008 16 667 900 salariés pour les entreprises de 10 salariés et plus.


L'enquête publiée par l'Unedic chaque trimestre met en évidence, encore une fois, la perte de vitesse de l'industrie dans l'emploi salarié, - 12 800 postes sur le 1er trimestre 2008 (-30100 sur 12 mois), qui est compensée par le dynamisme du secteur de la construction, et surtout l'incroyable dynamisme de la création de poste +270 000 de mars 2007 à mars 2008, le bilan pour 2007 fait état de 360 900 postes créés.

Une petite critique cependant sur ce rapport trimestriel, il ne détaille pas par taille d'entreprise l'évolution de l'emploi.

Par contre dans l'enquête annuelle sur l'évolution de l'emploi 2006, nous pouvons voir les évolutions de l'emploi par taille d'entreprise sachant qu'en 2006 il y a 1 565 220 entreprises ayant au moins un salarié.... et surtout constater que les …

LME : auto-entreprendre une solution contre...

Image
La loi de modernisation de l'économie, la fameuse LME devrait produire un train de réformes pour booster notre économie.

Après la fin des 35 heures pour les cadres, c'est maintenant au tour du travail au noir que le gouvernement s'attaque en proposant de transformer le statut fiscal de la micro-entreprise (% de charges fixes pour un CA de 27 000 € pour une société de service) dans un nouveau concept celui de l'auto-entrepreneur.

Un auto-entrepreneur n'aurait pas à s'enregistrer comme entreprise et n'aurait pas de numéro de SIRET (pas d'inscription au registre du commerce, ni de l'artisanat, ni à l'Urssaf). Un auto-entrepreneur ce sera vous ou moi, chômeur, étudiant, employé, nous sommes tous des "auto-chefs" d'auto-entreprises en puissance, une seule condition ne pas dépasser le seuil de 32000 €uros pour les auto-entreprises de services et 80000 € pour les auto-commerces.

Cette solution est idéale pour que tous ceux qui ont une activi…

35 heures : les cadres au forfait dans la panade

Les cadres qui sont au forfait jour sont réellement dans la panade. Le projet de loi voté au sénat prévoit en effet que les cadres pourront voir leurs conventions négociées individuellement. Ainsi le forfait jour peut s'étendre à 235 jours contre 218 jours aujourd'hui, ne laissant plus au cadre de latitude de "repos", en dehors des WE (déjà courts pour certains grâce aux portables en tout genre). Bref même en RTT le cadre est joignable, au moins n'est-il pas sur le front.

Ce projet de loi est surprenant, il n'y a plus rien à comprendre. Les 35 heures existent encore, mais manifestement les cadres au forfait jour n'y sont plus soumis, ceux aux forfaits heures n'ont leurs supplémentaires relevées que de 10% (contre 25% pour les autres salariés).

Il apparait clairement qu'à nouveau un texte sur le "temps de travail" rompt l'équité entre les salariés.

Bon personnellement mon temps de travail est sur une convention d'heures, mais je ne p…

538 voix et Jack Lang...

La réforme des institutions a donc été adoptée et selon son point de vue grâce à Jack Lang pour les uns, de justesse pour les autres et à cause de Lang et de la pression mise sur les députés de la majorité pour d'autres encore.

Evidemment le savant coktail est plus complexe, il y a d'abord le jeu politique des uns et des autres. Le PS et le Modem pensaient réussir à faire chuter Sarkozy sur cette réforme(tte). C'est vrai que d'un point de vue de l'attente exprimée par les socialistes et les démocrates cette réforme est faiblarde.

Cepedant elle a un mérite, indéniable celui-ci, de limiter le nombre de mandats pour un président de la République, ce qui permet de rétablir une forme d'alternance. Si nous nous réfferons aux régime Etats-Unien, la limite des deux mandats permet d'établir un contre pouvoir, une alternance plus régulière, dans un régime où le président dirige directement sa politique.

La France suit donc le chemin du présidentialisme, avec un contrôle…

Dans la famille Sarko... je veux la photo de...

Image
Dans la famille Sarko vous pouvez demander, le père qui peint son fils, le fils qui imite son père, la femme qui chante, et bientôt sans doute d'autres membres de cette jolie petite famille moderne, passionnée par les médias, la communication et le jeu politique.

Certains critiquent le coté dynastique, mais peut on reprocher au fils de vouloir faire le métier de son père, si l'un et l'autre s'y accrochent par la passion politique, un drôle de virus néanmoins.

La politique, l'aurez vous remarqué, est un show de tous les instants. Cérémonies, représentations, interviews et petites phrases sont indispensables à la réussite politique.

L'avez vous remarqué, chacun réagit avec vigueur aux petites phrases, qui n'ont pourtant pas d'autres objectifs que de souder vos troupes en ironisant sur les faiblesses de l'adversaire et en descendant le débat au niveau du sentiment et non pas au niveau cartésien.

Faut-il le répéter les médias et les foules veulent de l'…

Gérard Mulliez une interview à lire

Image
C'est dans Challenge- le dernier numéro, mais aussi sur le site de ce magazine économique que vous pouvez lire une vision intéressante de l'entreprise par Gérard Mulliez le fondateur d'Auchan.

Cette interview, dont le titre est "La réussite, ça n'existe pas", montre à quel point Gérard Mulliez considère que les hommes sont responsables de ce qu'ils font.

L'entreprise n'est pas une vahce à lait pour ses fondateurs, au contraire, l'argent gagner sert à pérenniser l'entreprise. Sa fortune est le fruit du travail et surtout de la valeur de son entreprise, non pas des revenus qu'il s'accorde.

Ce patron qui chrétien est attaché semble-t-il à des valeurs fortes, à des valeurs morales, mais aussi à la discipline. L'argent ne semble pas l'effrayer, mais il est là pour vivre, pas pour exhiber, il est là pourl'entreprise d'abord, l'entrepreneur vient après. S'il ne gagne pas d'argent c'est qu'il s'est trom…

Modem : prendre du recul...

François Bayrou soumet au vote des adhérents du Modem, "un projet politique démocrate et indépendant", une sorte de quitus sur sa stratégie après un printemps où plusieurs contestations relayées sur ce blog, dont le manifeste pour un vrai centre, ont tenté de réveiller les centristes... En vain, Bayrou se prend pour De Gaulle, excusez du peu.

Revenons au projet, une page recto verso, qui rappelle que nous voulons changer la vie politique et sortir du bipartisme pour plus de pluralisme. La critique se fait aussi virulente sur le projet de Sarkozy et de son alignement "sur le modèle dominant dans la globalisation". FB appelle donc à une société créative, juste, durable, à l'équilibre des puissances et à l'adhésion démocratique. Bref, FB conduit un projet humaniste, dit-il.

En face pas d'autres contributions, à quoi bon, se compter?

Ce projet tient-il la route?

Tout d'abord, je l'ai déjà exprimé, mais j'y reviens il y a une évidente incohérence ent…

Bourse : vendre, acheter, attendre... crise après crise

Image
La crise boursière fera donc une fois encore la une des news de nos magazines et journaux de l'été.

Il y a un an la crise des subprimes qui était déjà pressentie depuis la fin 2006, faisait chuter les bourses mondiales qui entraient alors, pour une période encore longue, dans une baisse en cascades, crises après crises.

Vous le voyez sur le graphe, c'est l'évolution du CAC 40 sur les dix dernières années. Le pic des 6800 points est atteint en septembre 2000. La bulle internet éclate pour entrainer la bourse en mars 2003 à 2500 points.

Tout comme la bulle internet, la crise des subprimes n'est pas la cause de l'ensemble de la chute. Il y eut Enron, Worldcom puis le 11/09/01, et enfin la guerre en Irak qui ont poussé les bourses à la baisse sur toute cette période.

Aujourd'hui la crise se complète d'une explosion des prix de l'énergie et par une crise monétaire et financière en germe. Il est trop tôt pour dire jusqu'à quel niveau les bourses vont descendr…

G8 en 2008 : le pouvoir change de main

Image
C'est le fait le plus marquant de l'année. La rupture tant redoutée vient de se produire, les pays occidentaux sont renvoyés dans leurs cordes sur la réduction des émissions de CO2 par la Chine et l'Inde qui considèrent que la situation actuelle est le résultat des pays riche et qu'ils doivent en conséquence payer.

Cette défiance, logique, est un fait historique qui marque le déclin de l'occident face à la montée des Orients.

Plusieurs signes montrent que cette tendance est inéluctable. Evidemment il y a la diplomatie Chnoise qui gagne en influence parce que c'est la Chine qui produit et entretient à crédit la consommation américaine, donc la croissance mondiale.

Il y a la crise profonde qui touche le monde de la finance, les fonds souverains apparaissants comme des fonds "sécurisés" alors que les fonds de pension et autres produits dérivés de la finance occidentale tombe en ruine dans une cascade de défaillances qui touche maintenant l'économie réel…

Le G8 face à l'avenir

Image
Le G8 se tient une nouvelle et peut être dernière fois.

Non les révolutionnaires de tout bord n'ont pas gagné, la globalisation se poursuit, le G8 cet évènement qui réunit les 8 puissances occidentales les plus riches se retrouve dans une situation inédite, il ne peut plus réaliser ses "affaires" pour réguler au mieux l'économie en petit comité.

Globalisation oblige, Chinois et Indiens, Brésiliens et Saoudiens sont amenés à entrer peut être avec d'autres dans ce club de riches gouvernants.

La crise globale qui a démarré l'an dernier, oblige les occidentaux à accepter la nouvelle évolution qui se profile et quie fait mal. Le G8 n'a plus le pouvoir d'influencer la globalisation.

Jacques Attali disait ce matin que non seulement la globalisation n'a pas de pilote mais encore moins de cabine de pilotage. C'est un fait l'OMC reste bloquée dans des négociations indigestes et n'a pas de pouvoir de régulation direct, même si à terme c'est par l…

BBC France un exemple pour France Television UK?

Image
La BBC a annoncé le lancement de son site BBC France - www.bbcfrance.fr. Une petite et rapide visite s'est donc engagée et surprise, il ne s'agit pas d'un site d'information comme le site BBCworld ou bbcnews, mais d'un site de promotion de programmes réalisés ou co-réalisés par la BBC à destination des chaînes publiques et privées.

L'objectif est donc de promouvoir la marque BBC en France et de dire sur quelle chaine vous pouvez voir les Teletubbies, MI-5, ou des documentaires sur Diana. Certes je grossis un peu le trait mais c'est bien de cela dont il est question, d'une société qui doit commercer pour vivre.

Or je m'interroge très fortement. Comment sont financés les achats des programmes par les autres chaines. Sans doute par de la publicité... mais ça nous ne devons pas en parler...
Pour France Télévision il en sera de même. Avec un budget fondu par le retrait de la pub après 20 heures, il faudra qu'elle trouve d'autres sources de financeme…

UE : la lutte des taux...

Image
Aujourd'hui la BCE, dirigée par Jean-Claude Trichet, doit augmenter d'un quart de point à 4,25% son taux directeur.

A nouveau Nicolas Sarkozy s'en est violemment pris à la BCE et à son "aveuglement". Que reproche t'il? De privilégier le mandat de la BCE - maîtrise de l'inflation à 2% - aux dépends de la croissance.

En fait ce sont deux visions du monde qui sont différentes. Sarkozy pense en effet qu'il faut une politique plus proche de celle de la FED qui privilégie la croissance par l'endettement.

En effet des taux d'intérêts bas dans un contexte inflationnistes inciteraient les ménages et les entreprises à s'endetter donc à relancer la consommation et les investissements.

C'est évidemment ce que souhaite Sarkozy, qui mise sur une politique de consommation principal moteur de l'économie française, on l'a vu avec son paquet fiscal qui était censé donner de l'air à la croissance.

Mais si Sarko veut des taux d'intérêts bas, la…