Immigration : J'suis pas un bon Français

Le débat autour de l'immigration est symptomatique des débats de notre pays. Après la chape de plomb exercée par les "intellos" et la bienpensante gauche, voilà que le ratissage de l'électorat du FN nous mène encore une fois vers un dérapage honteux.

Déjà d'avoir mis en place une loi, même édulcorée, qui permet des tester l'ADN pour lutter contre des regroupements familiaux "fictifs" est honteux pour notre pays qui fut longtemps une terre d'accueil.

Mais la France n'est pas qu'une terre d'accueil, c'est aussi de plus en plus une terre de voyageurs, de familles qui voient un de leur membre partir étudier et travailler pour plusieurs années à l'étranger.

Le test ADN c'est dégueulasse, Fadela Amara a raison, ce sont encore les pays pauvres qui sont visés, les pays d'Afrique essentiellement, ce sont toujours ceux qui veulent fuir la misère qui doivent franchir les mers et les montagnes. Ce sont eux qui sont exploités par les trafiquants de tout poils, ce sont eux qui sont exploités par des patrons sans aucune moral et que l'on appelle les travailleurs clandestins, ce sont eux qui veulent aider leurs familles pour leur donner mieux que le peu qu'ils ont.

Ils rêvent d'un monde meilleur et nous leur offrons des obstacles toujours plus grands car ils sont toujours si nombreux.

Sarkozy dit qu'il en a marre de la repentance. Oui c'est vrai lui n'a pas honte de prononcer des discours indignes chez les indigènes, il n'a pas honte de tourner le dos à l'histoire et aux dégâts du colonialisme, il n'a pas honte de tourner le dos aux valeurs et aux idéaux universalistes de la France.

Travail, famille, patrie : l'idéologie est là dans cette sombre trilogie.

Le travail thème récurrent de la campagne du social à l'immigration : avoir un travail en France, sélectionner les immigrés sur le besoin en main d'œuvre etc.

La famille, belle image de la famille, la vivre le dire qu'il a une famille avec ses forces et faiblesses, famille recomposée, mais il faut pour les étrangers de vraies familles la preuve par l'ADN, le regroupement familial pose de réels problèmes qui sont liés à la polygamie alors que notre société l'interdit et au statut de la femme.

La patrie, encore et toujours le machisme, pas de matrie, pas encore, la Marseillaise à apprendre pour les nouveaux arrivant et à chanter, ridicule.

Je veux bien apprendre God Save the Queen, cela fait-il de moi un bon anglais? Non mais peut être que ça fait de moi un mauvais Français...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0

Pétition : En 2017 abstenez vous pour ré-inventer la démocratie