Hervé Morin magouilleur en chef!

Le ministre de la défense, Hervé Morin, vient de montrer son talent de magouilleur en chef. Lui qui a défendu (fait semblant de défendre avec le recul), une politique propre, claire et cohérente, loin des magouilles d'appareils n'en finit pas de mettre les mains dans le cambouis, que dis-je la crasse.

Pardonnez moi si je frôle l'injure, mais mon sang ne fait qu'un tour à la lecture de cette news du JDD intitulé "Le "Cadeau" de l'UMP au NC", le NC comme vous ne le savez pas c'est le Nouveau Centre. C'est ce parti créé pour conserver la face des députés UDF qui ont quitté le bateau pour garantir leurs sièges pour certains, pour d'autres il s'agissait d'être un allié objectif de Sarkozy et d'empêcher que Bayrou ne progresse ou ne gêne les bonnes manoeuvres Sarkoziennes.

Pas de groupe à l'assemblée pour les Modem, mais un groupe pour le nouveau centre rallié donc aux UMP, tout le monde le sait, les législatives suite à une présidentielle posent un problème de taille les plus mauvais ont une chance d'être élus car le vote se fait sur l'étiquette et avec un système majoritaire à deux tours prime intégrale est donnée aux partis traditionnels et au bi-partisme.

Mais je m'égards et avec le recul je ne peux que confirmer l'une de mes analyses, Morin a été un sous-marin de Sarko pendant les présidentielles. Son job a été on ne peut plus parfait, en être suffisament mais pas trop pour rejoindre l'UMP tant décriée.

J'écrivais en septembre dans un post sur le Nouveau Centre et le Modem :
"Le Nouveau Centre c'est ce parti lié à l'UMP, dirigé par Hervé Morin, minsitre de la Défense qui regroupe tous les anciens amis de François Bayrou.

Un petit groupe, à la tête duquel Hervé Morin est, et qui avait négocié durant la présidentielle ce ralliement à la cause Sarkozyste. Ralliement négocié par des réunions "secrètes" bien avant le premier tour.

Etrange alors que ce même Morin fut au conseil national de l'UDF quand son collègue Gilles de Robien expliquait ce qui se passerait si jamais Bayrou n'allait pas au second tour. Gilles de Robien a lui conservé sa ligne et n'a jamais trahi, il avait sa vision du Centre, celle reprise par le nouveau centre aujourd'hui, vision que je ne partage personnellement pas mais que je respecte. A contrario aucun respect pour Morin et ses acolytes qui ont préféré la certitude de l'alliance classique avec l'UMP (remarquez que certains députés n'avaient pas voté la censure contre le gouvernement de DDV quand Bayrou le fit).

Le Nouveau Centre m'a contacté évidemment, mais si j'avais voulu être dans la majorité et soutenir Sarkozy, je le dis j'aurais suivi soit Gilles de Robien, soit Borloo au PR, bref, je me serais épris d'une stratégie claire."

Donc phase 3 de la magouille Morin un projet de loi qui permet aux groupes ayant 15 députés de bénéficier de financement au titre du financement des partis politiques.... en dépit des règles existantes...

Car la vraie faute est là, les règles existent, il les connait et si modification pourquoi pas, mais une modification des lois pour servir ses propres intérêts c'est ce que l'on appelle de l'abus de pouvoir.

Commentaires

  1. BONNES NEWS : Nicolas Sarkozy a annulé ce matin la proposition de loi du parti centriste visant à abaisser les seuils nécessaires pour qu'une formation politique bénéficie d'un financement public...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs...

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0