Maroc : des élections sans passions pourraient permettre une victoire des "islamistes"

Le Maroc poursuit sa mutation démocratique, et malheureusement ne sort pas grandit des élections législatives qui devraient surtout être marques par le taux d'abstention et en conséquence la victoire du PJD le Parti de la Justice et du Développement (islamiste conservateur), parti qui se définit comme un parti centriste européen du style Démocrate Chrétien, dans ce cas ils se revendiquent comme Décrates Islamiques.

Dans le fond l'abstention est une sanction contre le pouvoir en place, plus de 50% de la population est analphabète et la corruption gangrène encore le pays.

Je ne peux m'empêcher de repenser au Livre "Partir" de Tahar Ben Jelloum, qui raconte des Marocains qui n'ont pour objectif que de partir un pays sans avenir et qui sont incapables de se donner un avenir. Démoralisant au possible/

L'abstention c'est un peu ça, les marocains semblent vouloir fuir et en même temps ils ne le peuvent pas.

Pourtant c'est un pays qui a de l'avenir s'il fait l'effort de l'éducation. L'Islam en lui même peut permettre une transition vers un Etat plus démocratique si le parti PJD se réalise réellement comme des centristes ; attachement aux valeurs religieuses et culturelles du pays et ouverture vers les autres pays sans pour autant être religieux.

15 millions d'inscrits pour une population d'environ 30 millions, 48% de votantes, ce vote là donnera t-il la victoire au PJD ou faudra t'il une alliance?

Voilà des résultats qui seront interessants à regarder.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

Faire de la politique sans étiquette : la République 2.0