Déficits en vue...

C'est parti, le programme du Président Sarko le sous-entendait : les déficits sont indispensables pour financer le projet présidentiel.

Oui mais..., le trou de la sécu explose à nouveau : financé par le travail et donc les salaires et la CSG et CRDS, notre système social risque donc de peser fortement sur le coût du travail ou sur le budget si l'Etat remet au pot. A moins que d'ici là, plutôt que de se poser une question de fond sur ce que doit ou non rembourser la sécu (est-ce raisonnable de rembourser une boite d'aspirine à 3,00 €?) la TVA sociale ne soit adoptée...

Pause dans les déficits du budget de l'Etat, c'est clair, affiché et revendiqué pour donner du souffle à l'économie Française. Mais est-ce tenable et raisonnable?

Il faut encore attendre pour voir ce que ce Déficit finance (infrastructures ou fonctionnement?) et il ne faudra pas faire l'impasse d'un débat sur ce sujet au parlement...

Mais entre qui ce débat?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Peut-on refuser les calendriers des étrennes ?

Minecraft un jeu pour enfant qui propose des personnages d'Hitler

#Balancetonporc : l'indispensable parole